Le tunnel du Prabé

En l'an 1929, le 9 août, à la Salle bourgeoisiale de Savièse, le conseil communal a décidé le percement du tunnel du Prabé afin de pouvoir arroser, avec de l'eau en suffisance, tout le territoire de la commune de Savièse.

selon un texte de Georges Dubuis (Derian), 1982

Le conseil communal se composé alors de MM.

Cyprien Varone, président  Roten Marcel, vice-président 
Héritier François (taloo)  Héritier Hubert, Granois 
Luyet Joseph (louji)  Zuchuat Maurice, instituteur 
Héritier Marc (boenger)  Héritier Hermann (de la poste) 
Dubuis Germain, Chandolin  Luyet François, Roumaz 
Dubuis Joseph, Drône (do tsataouan) 

 

Le Vieux-Bisse serait ainsi abandonné !

Le devis des travaux s'éleva à 1 million de francs. La commune a reçu un montant important de subventions de l'Etat et de la Confédération. Sans cette aide, il aurait été impossible de réaliser d'aussi grands travaux.

Le projet fut étudié par l'ingénieur Rauchenstein, les travaux furent exécutés par l'entreprise Meyer-Losinger. Ils débutèrent en automne 1933 et se terminèrent au début 1935.

Le tunnel a une longueur de 4'475 m de Tsandra au Mayen-de-la-Zour. Le point de départ est à 1'400 m d'altitude et celui d'arrivée à 1'374 m. La pente moyenne est de 5,8 o/oo.

Le percement s'est effectué à la masse et au burin, l'explosif utilisé fut la dynamite. Les matériaux ont été amenés vers les sorties et les fenêtres (de Brac et du couloir des Cendres) par wagonnets, tirés par des mulets (à qui on devait bander les yeux pour qu'ils marchent dans le noir !).

Le 14 juin 1934, un terrible accident se produisit. Un coup de mine tua 3 ouvriers et en blessa 2 autres. Les tués furent Denis Debons de Monteiller, Seiler de Loèche et Marzoletta d'Italie, les blessés, Joseph Courtine de Granois qui perdit un oeil et François Varone du même village.

A environ 1 km du Mayen-de-la-Zour, un grand jet d'eau jaillit à l'intérieur de la montagne, la Dzema; cette source est actuellement captée et elle fait partie du réseau d'eau potable (qui, dès 1958, passe par le Tunnel du Prabé pour aller chercher l'eau au fond du "Pierrier de Visse).

La première prise d'eau du tunnel se trouve au fond du Mayen de Vouagnoz où l'on peut voir un petit barrage, construit pour recueillir l'eau de la Nétage, une galerie continue jusqu'à Tsandra où un autre barrage a été construit. Le matériel nécessaire pour effectuer ces grands travaux a été amené avec beaucoup de difficultés car il n'y avait pas de routes carrossables, ni du côté du Mayen-de-la-Zour, ni dans la vallée de la Morge. Un petit camion, propriété de Jean Dubuis, père d'Albert Dubuis, chauffeur postal, assura les transports vers le Mayen-de-la-Zour; dans la vallée de la Morge le tout fut amené de Daillon, par la "Rogne".

La "Cantine" du Mayen-de-la-Zour, emportée par une avalanche en 1978, servit, pendant les travaux, de logement aux ouvriers. Elle a été remplacée, à un autre emplacement, par l'actuel "Café des Chasseurs".

Le dimanche 4 août 1935, toute la population de Savièse assista à l'inauguration du tunnel du Prabé, en présence d'un grand nombre d'autorités cantonales et communales.

Le président Cyprien Varone était très fier d'avoir réalisé une oeuvre aussi importante. La messe fut célébrée par le Rd Curé Jean. Un grand banquet fut servi, il n'y avait pas seulement l'eau qui coulait ce jour-là, mais également beaucoup de fendant pour fêter dignement cette grande réalisation.

Le fond du tunnel a été nettoyé et une nouvelle conduite d'eau potable a été posée. L'eau a été captée à La Dui à 2'220 m d'altitude.

Dès  2004, l'eau potable est traitée par ultrafiltration aux Mayens-de-la-Zour.

 

Bénédiction du Tunnel par le Rd curé Pierre JEAN

Photo Ch. Paris, Médiathèque Valais - Martigny

 

Banquet de l'inauguration, le  4 août 1935


Photo Ch. Paris, Médiathèque Valais - Martigny  

 

Intérieur actuel du Tunnel avec 2 anciennes conduites d'eau potable : celle de la Dzema, captée dans le tunnel, et celle de Visse.  

 

Nouvelle sortie du tunnel aux Mayens-de-la-Zour (2004) 
Municipalité de Savièse Case postale 32 1965 Savièse 027 396 10 10
Horaires d'ouverture Du lundi au vendredi de 7h30 à 12h00 ainsi que le mercredi après-midi de 14h00 à 17h30.
PA CAPONA